Peu de gens savent que le bassin de la Rivière Matane fut le premier poste de traite de fourrures au sud du St-Laurent; que les Rochelais, Basques, Hollandais, Anglais... y faisaient le commerce avec les Autochtones de la Baie des Chaleurs; et qu'en 1613 le Vice-Roy mit fin à ce trafic en les déclarant pirates et étrangers et qu'il ordonna à Champlain de couler leurs navires...

.

.

.

Photo Robin (Des Bois) St-Gelais

..

L'Association Chasseurs et Pêcheurs de Matane fait revivre l'histoire de la traite des fourrures et du trappade de cette époque-là jusqu'à aujourd'hui, en racontant l'aventure des trappeurs et des forestiers et en présentant les fourrures de notre région.

.

.

Cette exposition est présentée au cours de la saison touristique, du 2 juillet au 10 août 2012, au camp de l'association, 655 rue Henri-Dunant, à Matane.

.

.

De 9 h à midi et de 13 h à 16 h, du lundi au vendredi; 4$ adulte, 2$ jeune.

.

Des visites hors-saison sont aussi offertes pour des groupes, sur rendez-vous. (481.562.2050)